Biometrie-humaine.org
Image default
Vie pratique

Etes-vous pour ou contre le port du soutien-gorge ?

Pourquoi portons-nous des soutiens-gorge ? Ils sont portés par toutes les femmes, et ont la même utilité : les soutiens-gorge empêchent les seins de tomber. Une étude du CHU de Besançon a remis en cause la nécessité du soutien-gorge. Cette étude a été réalisée sur 15 ans et a porté sur 300 femmes. Il a été constaté que le soutien-gorge n’empêchait pas les seins de tomber.

Les raisons qui nous poussent à porter un soutien-gorge

Il existe toujours une raison de porter un soutien-gorge : éviter les douleurs dorsales. Cependant, il est important d’avoir une poitrine suffisamment volumineuse pour être considérée comme « dangereuse » pour le dos. Dans cette étude, les femmes qui ne portaient pas de soutien-gorge ont affirmé se sentir mieux dans leur peau et avoir moins mal au dos.

Les soutiens-gorge sont encore portés aujourd’hui principalement parce que la société nous dicte ce à quoi nos seins doivent ressembler : ronds, fermes et hauts. Les seins sont uniques et les seins de chaque femme auront une taille et une forme différentes. Un soutien-gorge est nécessaire pour répondre aux normes esthétiques. Les soutiens-gorge avec rembourrage sont parfois conçus pour les petites poitrines. Un soutien-gorge fera paraître une poitrine trop volumineuse plus petite et plus attirante.

Avantages de ne pas porter de soutien-gorge

pour ou contre le soutien-gorge
Pour ou contre le soutien-gorge

L’étude a révélé que les femmes qui ne portaient pas de soutien-gorge déclaraient avoir une meilleure respiration, des seins plus fermes et moins tombants.

Selon les chercheurs, le soutien-gorge peut rendre le système de suspension paresseux, ce qui favorise la chute des seins.

D’après l’étude, les seins sont plus fermes et plus résistants s’ils ne sont pas soutenus par un soutien-gorge. Cela réduirait la croissance et le renforcement des tissus de soutien du sein.

Le Dr Jean-Denis Rouillon ne voit pas d’utilité médicale, physiologique ou anatomique au soutien-gorge.

Les soutiens-gorge sont-ils mauvais pour la santé ?

Les soutiens-gorge sont souvent associés au cancer du sein. Aucune étude sérieuse n’a été menée pour prouver le lien entre les soutiens-gorge et le cancer du sein. Il est impossible d’en être sûr !

Une étude portant sur 4 000 femmes âgées de 30 à 79 ans a été réalisée aux États-Unis en 1991. Une majorité d’entre elles ont affirmé porter des soutiens-gorge pour des raisons esthétiques. 34% de celles qui portaient des soutiens-gorge la nuit ont été diagnostiquées avec un cancer du sein alors que le risque de cancer du sein chez les femmes qui ne portent pas de soutien-gorge la nuit est de 1/168. C’est le même risque que pour les hommes.

Porter ou ne pas porter de soutien-gorge ?

Chaque femme décidera si elle veut porter un soutien-gorge. Certaines femmes trouvent cet accessoire utile et leur permet de vivre confortablement. D’autres se sentent oppressées et trouve cela incongru. Chaque femme est unique. Chaque femme a une morphologie différente. La forme, le volume, le poids et l’asymétrie des seins rendent leur choix unique. Votre confort personnel, ou mieux encore votre bien-être, est le meilleur moyen de déterminer ce qui convient à votre corps. Vous n’êtes pas obligée de porter un soutien-gorge. Ne vous préoccupez pas de la mode ; prenez soin de vous !

Il est important d’avoir une bonne apparence. Cela nous permet de nous sentir bien, et rend notre journée plus agréable. Il existe de nombreuses astuces et outils que vous pouvez utiliser pour dissimuler vos tétons si vous n’avez pas envie de porter un soutien-gorge. Les sparadraps ou les cache-tétons sont deux options.

Si vous ne pouvez pas supporter de ne pas porter de soutien-gorge, ne le portez pas trop serré. Vos seins ne seront pas bien maintenus et votre respiration sera limitée. Il est important de choisir le bon soutien-gorge. Évitez de porter des soutiens-gorge à armatures et ne dormez jamais avec.

Avez-vous l’intention d’essayer de ne pas porter de soutien-gorge ? C’est à vous de décider. De plus, aucune étude n’a pu établir un lien entre le cancer du sein et le port du soutien-gorge.

Autres articles à lire

Massage californien : pour un réel bien-être à traves le modelage

sophie

4 astuces pour bien choisir son déambulateur ou cadre de marche

Emmanuel

Comment gérer une crampe nocturne ?

administrateur

La réparation de matériel médical : à quel moment la choisir ?

administrateur

Le placement en ehpad d’un sénior à Vélizy Villacoublay

administrateur

Avoir un livre d’or de mariage

Ines