Biometrie-humaine.org
Image default
Santé

Le taux de CBD communiqué par les boutiques, est-il toujours réel ?

Le taux de CBD communiqué par les boutiques, est-il toujours réel ?
Notez cet article

Depuis sa légalisation, le plant de chanvre dénommé cannabis est de plus en plus prisé sur le marché européen. Cette plante est composée des molécules cannabinoïdes, dont le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC). Pour protéger l’état de santé de l’être humain, la légalisation recommande un taux de THC inférieur à 0,2 % et un taux de CBD inférieur à 5 %. Le taux de CBD communiqué par les boutiques, est-il toujours réel ? Ce guide vous informe de la situation.

La présence de producteurs malhonnêtes

Selon la règlementation en vigueur, le taux normal de CBD dans les fleurs doit être compris entre 5 et 7 %. Avec l’augmentation du nombre de producteurs mondial, certains plants de chanvre ont une teneur en CBD qui dépasse la normale (20 %). En effet, le marché regorge de producteurs malhonnêtes qui ne prennent pas en compte le taux de CBD défini par la législation. Par la suite, l’emploi de produits issus de ces plants de chanvre entraîne la détérioration de l’état de santé des consommateurs. Lors de la sélection des magasins de vente de produits, les consommateurs doivent prêter une attention particulière à la teneur en CBD.

Les plants de chanvre dont la teneur en CBD est supérieure à 5 % pour un pourcentage de THC égal à 0,2 % sont totalement proscrits. La consommation de produits issus de ses plants de chanvres peut engendrer des effets nocifs sur votre état de santé. Pour une fleur naturelle, la teneur en CBD est inférieure ou égale à 10 % pour un pourcentage de THC inférieur à 0,2 %.

En outre, certains ingénieurs agronomes ont l’intention de proposer des plants de chanvre ayant une bonne teneur en CBD (10 à 12 %). Pour ce faire, ils effectueront des recherches sur des croisements de plants de chanvre qui permettront d’aboutir à des taux légaux. Par ailleurs, la teneur de l’huile de CBD (20 %) n’aura aucun impact sur la santé des consommateurs. Il faut retenir que lors de la fabrication de ce produit qui est issu du cannabis, le THC sera entièrement retiré grâce à des techniques spécifiques.

Les annonces mensongères de certains fournisseurs

Certaines boutiques de vente prônent le respect de la règlementation relative au taux de CBD. Toutefois, ces magasins ne révèlent pas aux consommateurs le vrai taux de CBD contenu dans leurs produits. Les produits commercialisés par ses fournisseurs possèdent donc une teneur en CBD anormale. Il s’agit donc d’une technique de marketing qui consiste à détourner l’attention du consommateur avec de faux arguments.

À travers des publicités, ces mêmes boutiques affirment qu’il n’existe pas de plants de chanvre dont la teneur en CBD est supérieure à 5 %. Ils insistent également sur l’inexistence de plant de chanvre ayant une teneur en THC supérieur à la valeur légale. Pour éviter d’acquérir un produit contrefait, les consommateurs doivent être vigilants face à ses annonces douteuses. Par ailleurs, les autorités de certains états européens projettent d’instaurer une nouvelle législation afin de freiner cette situation qui perdure. À titre d’exemple, des taxes et des impôts indirects sont prévus pour sanctionner les fraudeurs de CBD en Belgique. La loi prévoit également de limiter la vente du CBD dans cette région.

Les analyses falsifiées des laboratoires de certification

Lors de la culture des plants de chanvre, les agriculteurs emploient des techniques de production qui transforme le cannabis en substance nocive. En effet, ceux-ci pulvérisent les fleurs de cannabis avec des cristaux de CBD ou une solution enrichie de cannabidiol. De même, on assiste à un mélange de CBD et de CBDA. Contrairement au CBD qui a fait l’objet de nombreuses études, les informations sur les effets du CBDA ne sont pas connues jusqu’à ce jour. De ce fait, le CBD et le CBDA ne doivent pas faire l’objet d’une association.

Une association des deux molécules aboutit à une hausse importante de la teneur en CBD des plants de chanvre. Après l’étape de production, les fournisseurs procèdent à la falsification des tests de vérification effectuée dans les laboratoires de certification pour tromper les consommateurs. Ainsi, le niveau élevé du taux de CBD permet au fournisseur d’augmenter son chiffre d’affaires. Toutefois, la consommation de ses produits peut être néfaste pour les poumons du consommateur.

Autres articles à lire

Misez sur la cigarette électronique pour arrêter de fumer

Journal

Conseils pour faire de l’exercice avec votre animal de compagnie

Laurent

Les compléments alimentaires : une source de bien-être au quotidien

Journal

Eviter le diabète : 7 astuces

Tamby

Migraine : quels sont les traitements de fond ?

administrateur

Pharmacie et parapharmacie en ligne : comment trouver les meilleurs prix ?

Nathalie Silvin

Leave a Comment