Sexualité

Les relations sexuelles pour prévenir des cancers

Les relations sexuelles pour prévenir des cancers
4 (80%) 1 vote

Et si le moment de plaisir que vous passez avec votre partenaire vous aidait à combattre le cancer ? En effet, nombreuses études scientifiques encouragent les hommes, comme les femmes à préférer des rapports sans préservatifs et à éviter autant que possible la masturbation. Les mêmes études ont également prouvé que les éjaculations répétées sont de nature à limiter les risques de cancer de prostate chez les hommes. Mais au fait, les relations sexuelles contribuent-elles à lutter contre les cancers  ?

Le cancer de la prostate et relations sexuelles

Nous savons tous qu’une vie sexuelle épanouie et satisfaisante a un impact direct sur la confiance en soi et sur le moral. De manière plus étrange, des études ont prouvés dernièrement que les bienfaits du rapport sexuel sans préservatifs ne sont pas uniquement psychologiques. En effet, notre organisme tout entier profite des effets bénéfiques de la relation sexuelle que nous avons avec notre partenaire.

En effet, vers l’année 1990, une étude japonaise axée sur ce sujet a prouvé qu’une baisse de risque de cancer de la prostate est perçue chez les hommes suite à une augmentation de la fréquence et d’intensité des orgasmes.

Cependant, cette même étude dénote une augmentation de risque de cancer en cas d’activités sexuelles soutenues entre 30 et 50 ans. Dans tous les cas, toutes les études menées sur ce sujet ont permis de constater qu’il y a une réelle liaison entre le risque de cancer et le nombre de partenaires sexuelles au cours de la vie.

En conclusion, avoir une vie sexuelle épanouie permet de limiter le risque de cancer de la prostate chez les hommes à condition que l’on ne change pas de partenaires trop souvent. Vous pouvez trouver une escort à Paris pour épanouir votre vie sexuelle avec un massage de la prostate.

Le cancer du sein et le sexe

Si le rapport entre les relations sexuelles et le cancer de la prostate est le plus discuté dans de nombreux débats, autant préciser que le sexe a également quelques choses à avoir avec le cancer de sein chez les femmes. En effet, une étude a été réalisée sur plusieurs femmes âgées de 50 à 84 ans et avait permis de constater qu’une augmentation considérable du taux de mortalité liée au cancer de sein est perçue chez les femmes qui n’ont pas de vie sexuelle.

Si certains scientifiques ne sont pas très convaincus par cette hypothèse, une autre très étrange plaidait pour des câlins sous la couette. Cette hypothèse explique alors que la stimulation des tétons et l’orgasme faciliteraient la sécrétion de l’hormone appelée ocytocine qui est le responsable de l’élimination de radicaux libres aux propriétés carcinogènes.

Que pensez de la liaison entre le sexe et le cancer ?

Si l’on se réfère à ces études, il n’est pas toujours évident s’il faut multiplier ses activités sexuelles ou s’en abstenir. En effet, si certaines études démontrent les vertus thérapeutiques souvent insoupçonnées des ébats amoureux, il y a certaines analyses disant que faire l’amour avec beaucoup de personnes n’est pas bon pour la santé.

La conclusion qu’il faut tirer parait donc évidente. Il faut vivre pleinement ses relations sexuelles tout en évitant de changer de partenaires comme on change des vêtements anodins.

Related posts

Couple : êtes-vous compatibles ?

Comment attirer des relations avec engagement ?

Trois types de massage à faire à Lyon pour le plaisir des hommes

Leave a Comment