Biometrie-humaine.org
Image default
Santé

Comment positionner son masque FFP2 pour s’assurer de son efficacité ?

Comment positionner son masque FFP2 pour s’assurer de son efficacité ?
5 (100%) 2 votes

Le masque FFP2 est un dispositif sécuritaire permettant d’éviter la transmission d’agents infectieux par voie aérienne. Auparavant exclusivement réservé aux professionnels de santé et aux personnes exerçant dans les milieux chargés en particules, il est désormais possible de s’en procurer pour tous afin de se protéger de la contamination du coronavirus. Pour vous assurer de bien vous protéger, il convient cependant de respecter certains impératifs pour que le masque FFP2 remplisse pleinement toutes ses fonctions.

Les précautions à prendre au préalable

Pour être efficient, les dispositifs de protection contre les projections doivent être bien positionnés et donc parfaitement étanches. Le masque FFP2 (FilteringFacepieceParticles, littéralement masque de filtration de particules) permettent comme son nom l’indique de protéger les personnes des gouttelettes expulsées lors d’un éternuement, d’une toux ou en parlant.

Avant d’être porté, le masque de protection FFP2 doit être manipulé avec des mains parfaitement propres. Il dispose d’une date de péremption et ne doit pas être utilisé au-delà des 8 heures recommandées pour conserver toute son efficacité. Ce temps varie cependant en fonction des fabricants, mais tous les masques de types FFP2 permettent de filtrer jusqu’à 94 % des particules présentes dans l’atmosphère. Ce type de masque n’est pas adapté pour les personnes ayant une barbe car il ne permet pas, dans ce cas, d’avoir une couverture optimale.

Mettre en place son masque FFP2

Le masque de type FFP2 doit être positionné en le dépliant soigneusement et en le fixant sur l’arête du nez en veillant à ce qu’il couvre parfaitement ce dernier, mais aussi le menton. Les élastiques doivent être glissés à l’arrière de la tête en passant derrière les oreilles pour une fixation parfaite. Pour vérifier qu’il est bien étanche, vous pouvez, par exemple, inspirer sur un morceau de plastique et vous assurer que le masque colle à votre visage.

Une fois positionné, le masque ne doit plus être manipulé, encore moins retiré pour ensuite être reporté. Il devient, dans ce cas, tout à fait inefficace et peut même à son retour porter un risque contaminant si vos mains sont entrées en contact avec des surfaces infectées. Il faut donc veiller à bien vous laver les mains avant de le mettre, mais aussi après l’avoir retiré.

Autres articles à lire

Comment le chanvre peut-il nous soigner ?

administrateur

Soufre organique : un remède tout terrain à votre disposition

Ines

Doit-on faire confiance aux blogs de santé et bien-être ?

Laurent

Où faire sa greffe de cheveux ?

administrateur

4 raisons d’opter pour l’ostéopathie en tant que sportif

administrateur

Ce qu’il faut savoir de la liposuccion

Journal

Leave a Comment