Biometrie-humaine.org
Image default
Vie pratique

Cursus de santé, qu’est-ce qui a changé ?

Cursus de santé, qu’est-ce qui a changé ?
Notez cet article

De multiples réformes ont lieu dans le domaine du cursus universitaire de la santé. En fac, la PACES a fait place au PASS. Découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir sur les nouvelles modalités et conditions d’admission aux études en médecine ainsi que comprendre l’intérêt de réaliser une prépa médecine avant ou en parallèle à la première année santé.

Une sélection numerus apertus

La nouvelle donne pour accéder aux études de spécialités en médecine est le numerus apertusLe test de sélection fait à la fin de la première année n’est aucunement supprimé quoique les conditions de déroulement ont complètement changé. Les critères de sélection ont également changé. Chaque université définit ses propres critères de sélection et le nombre d’étudiants qui pourra être admis en seconde année.

Ce nombre sera désormais établi au niveau local, entre universités et agences régionales de santé. Les critères pour déterminer le nombre seront liés aux besoins en personnel médical de la région et en spécialités médicales ou aux origines sociales des étudiants. La sélection peut-être également basée sur l’excellence du dossier universitaire des étudiants, sur la capacité d’accueil des nouveaux étudiants, etc.

Un plus grand nombre de médecins formés

Dans les territoires français, il est constaté un vieillissement du personnel médical et la présence de déserts médicaux. La pénurie est donc criarde. Contrairement aux années précédentes, on comptera plus d’étudiants en santé dans les facultés du pays.

À Besançon dans la Bourgogne-Franche-Comté, la prépa médecine est plus que recommandée pour la multitude des étudiants désireux de réussir leur première année en PASS puisque le redoublement est aujourd’hui interdit. La prépa médecine vous permettra effectivement de vous préparer à :

  • prendre une longueur d’avance sur le programme du PASS ;
  • développer la capacité de travail exigée pour réussir le PASS ;

  • trouver une méthode de travail efficace ;

  • développer son assurance qui sera nécessaire pour les examens écrits et oraux.

Ainsi, cette prépa médecine revêt diverses formes. Vous pouvez opter pour une année blanche et réaliser avant d’intégrer la faculté tout le programme du PASS, ou réaliser un stage de pré rentrée de deux semaines avant d’intégrer la faculté.

Si vous ne souhaitez pas perdre une année, vous pouvez anticiper au lycée et réaliser une terminale santé en parallèle de la terminale, ou vous inscrire à la prépa médecine dite classique à savoir la préparation annuelle en présentiel qui se réalise en parallèle de l’année du PASS ou encore pour les étudiants préférant travailler seul tout en bénéficiant de tous les outils pour réussir, la préparation annuelle à distance.

Ainsi, la prépa médecine revêt cinq formes en fonction de votre profil et de votre niveau. Il est tout indiqué d’en sélectionner une afin de vous permettre de réaliser votre rêve et poursuivre votre cursus santé !

Plusieurs voies d’accès ou passerelles

Dorénavant, les formations en santé seront associées à d’autres formations. C’est pourquoi le profil strictement scientifique n’est plus de rigueur. Ceux qui ne réussiront pas pourront se lancer dans d’autres études tels que le droit, l’économie, la gestion, le sport, etc. On pourra ainsi éviter toute perte de temps à l’université sans aucun diplôme. Pour être plus spécifique, les passerelles sont :

  • Le PASS (PArcours Spécifique Santé) : les métiers de santé choisis en majeur et les métiers tels que le droit, l’économie, le sport, … choisis en mineur ; il s’agit de la voie classique pour accéder aux filières MMOP (Médecine, Maïeutique, Odontologie ou Pharmacie)
  • La LAS (Licence Accès Santé) : les langues, le droit, les lettres, la chimie… y sont en option majeure et les métiers de la santé en option mineure ; il s’agit d’une Licence avec une option “Accès Santé”
  • Les paramédicaux : les étudiants qui ne remplissent pas les conditions de moyenne peuvent opter pour cette passerelle pour devenir infirmiers, délégués médicaux, assistants sociaux, etc.

Autres articles à lire

Ce qu’il faut savoir des compléments capillaires

Journal

Massage californien : pour un réel bien-être à traves le modelage

sophie

Comment démarrer un blog sur la santé de manière efficace ?

administrateur

Comment rendre ses collaborateurs heureux ?

Tamby

Pourquoi faire soigner son animal à la maison ?

Nathalie Silvin

Tout savoir sur les lunettes de luminothérapie

Nathalie Silvin

Leave a Comment