Biometrie-humaine.org
Image default
Beauté

Les huiles essentielles l’ingrédient secret des parfums de luxe ?

Les huiles essentielles l’ingrédient secret des parfums de luxe ?
5 (100%) 9 votes

Quand on pense huiles essentielles, on pense tout de suite à l’aromathérapie et à toutes les molécules actives des plantes médicinales extraites par hydrodistillation. Dans cette vision, on met en avant les bienfaits des huiles essentielles en oubliant parfois que ces molécules aromatiques ont un énorme potentiel en cosmétique. Pourtant étymologiquement, le terme aromathérapie vient du grec Aroma et therapia qui signifie littéralement « soins par l’odeur ». Ainsi, la parfumerie et l’aromathérapie ont des fondements communs pour extraire les molécules aromatiques odorantes d’une plante.

Bien que des techniques d’extraction sont propres à l’industrie cosmétique telles que l’enfleurage (mis en avant dans le roman de Patrick Süskind Le Parfum). L’enfleurage est une technique d’extraction des composés fragiles qui permet d’obtenir de l’essence pour les parfums, en les mettant en contact avec un corps gras. Cette technique développée à Grasse au XIXème siècle s’est perfectionnée pour permettre aujourd’hui 3 types d’enfleurages qui sont : l’enfleurage à froid, à chaud et à huile.

De la phytothérapie à la parfumerie de luxe

Il existe des techniques communes à l’aromathérapie et à l’industrie du cosmétique. La distillation par vapeur d’eau est une technique d’extraction qui permet d’obtenir de l’huile essentielle. Aussi les industries cosmétiques telles que les grandes maisons de luxe ont, depuis longtemps, un intérêt porté sur les plantes aromatiques et les huiles essentielles.

Le parfum N°5 de Chanel, emblématique de la marque, est sortie le 5 mai 1921, et bien que fêtant ses 100 ans aujourd’hui, il reste un parfum emblématique de ce siècle. Huit ans après sa sortie c’était déjà le parfum le plus vendu au monde et jusqu’en 2011, il était le parfum le plus vendu en France.

Mais quel est donc le secret de ce parfum ? C’est un parfum aux multiples accords voulant mettre la femme à l’honneur. Ce parfum est créé par Ernest Beaux pour Coco Chanel qui a pour ambition d’être à l’image d’un bouquet de fleurs mais autant travaillé qu’une robe. Ce parfum se base sur le mélange harmonieux de plusieurs fleurs mais surtout sur deux huiles essentielles donnant un côté envoûtant à ce parfum iconique.

Le Néroli pour l’élégance et la sérénité

L’huile essentielle de néroli est un des ingrédients phare du parfum N°5 de Chanel. Cette huile essentielle est obtenue par distillation des fleurs de bigaradier. Le bigaradier est une plante appartenant à la famille des agrumes et plus précisément de l’orange amère. Cette huile essentielle est un parfait équilibre entre différentes molécules aromatiques ayant des vertus apaisantes. Aujourd’hui, l’huile essentielle de Néroli est la plus efficace pour soulager les angoisses, les insomnies et s’avère également intéressante en cas d’hypertension et de crise de tachycardie. C’est l’association du limonène et de linalol qui permet à cette huile essentielle d’avoir des vertus relaxantes et envoûtante en parfumerie.

En 2018, l’entreprise Chanel a décidé d’investir sur cet ingrédient secret à l’origine du succès de leur parfum. En effet, l’entreprise entreprit de replanter 600 pieds de brigadier pour afin d’avoir une source fiable d’huile essentielle de néroli bio à disposition. Les deux localisations pour planter ces pieds de bigaradier by Chanel ne furent pas choisies par hasard.  Le premier spot de plantation se trouve à Le Bar-sur-Loup village situé à proximité directe de Grasse, capitale historique de la parfumerie. Le deuxième lieu est Vallauris qui a été choisi plus dans une visée marketing, ce village est dans le prolongement direct de Cannes qui est une ville dont l’influence est tournée sur l’international avec son mythique festival.

Par ailleurs, la distillation de la fleur de bigaradier permet d’obtenir l’huile essentielle de néroli qui est un produit de luxe aux vertus envoûtantes mais aussi à l’eau de fleur d’oranger qui est une version extrêmement diluée de l’huile essentielle. Les eaux florales sont appelées communément en phytothérapie, des hydrolats. L’hydrolat de fleur d’oranger est très utilisé en gastronomie, notamment en pâtisserie, pour parfumer délicatement les plats.

L’Ylang-Ylang pour plus de sensualité

L’huile essentielle d’ylang-ylang est également un ingrédient du parfum Chanel N°5. Néanmoins, comme nous l’avons vu le Chanel N°5 est un parfum envoûtant mêlant plusieurs accords et notes odorantes. Toutefois, l’huile essentielle est l’ingrédient principale du parfum qui a su le détrôner en 2011. Ce parfum n’est autre que le très célèbre J’adore de Dior.

L’huile essentielle ylang-ylang est un mélange de plusieurs familles aromatiques qui permettent à la plante d’avoir des propriétés supplémentaires et convoitées pour un produit cosmétique de luxe. En effet, bien que l’huile essentielle de néroli permet d’apaiser efficacement, l’huile essentielle ylang-ylang a la caractéristique d’être aphrodisiaque et d’augmenter d’un cran l’envoutement. Outre une campagne de publicité bien rodée Charlize Theron qui récite la phrase mythique « Diamond die, Gold is cold, Dior J’adore », le parfum a pu surpasser le N°5 de Chanel par cette caractéristique et cette volonté de la maison Dior de tendre vers un parfum pouvant faire office d’élixir d’amour.

La Bergamote pour des senteurs plus viriles

L’huile essentielle de bergamote est une note très présence dans les parfums de luxe destinés à la gente masculine. Vous retrouverez cette odeur dans de nombreux parfums mythiques comme l’eau sauvage de Dior, Habit Rouge de Guerlain ou encore Le Mâle de Jean Paul Gauthier.

L’huile essentielle de bergamote est un mélange de trois familles aromatiques qui sont : les acides carboxyliques avec l’acétate de linalyle, les alcools avec le linalol et les monoterpènes avec le limonène. Cette association de molécules permettent à l’huile essentielle de bergamote d’être calmante mais aussi rassurante car elle permet d’assainir l’air et d’ouvrir l’appétit. Si vous souhaitez aromatiser vos shampoings neutres ou autre crème cosmétique, il est plus propice de se tourner vers de l’huile essentielle de bergamote sans bergaptène, qui est une molécule photo-sensibilisante.

Bien que la bergamote soit plus adressée à un publique masculin, on retrouve des notes dites hespéridées dans toutes les huiles essentielles des agrumes.  Ce sont des notes de cœur qui définissent un parfum et qui donne toute l’identité de ce dernier, c’est pour cela que le néroli, l’ylang-ylang et la bergamote n’ont pas attendu l’essor de la phytothérapie pour faire partis des produits de l’industrie du luxe.

Bien que toutes ces informations ne vous permettent pas de reproduire ces différents parfums des maisons de luxe, vous pouvez toutefois mettre un peu de luxe chez vous en aromatisant vos shampoings neutres de quelques gouttes d’huiles essentielles. Plus simplement encore, vous pouvez parfumer votre intérieur en utilisant un diffuseur d’huiles essentielles. En fonction de la surface que vous souhaitez diffuser et de votre volonté de profiter ou non des bienfaits des huiles essentielles, une large gamme de diffuseur existe allant de la chaleur douce à la nébulisation.

Autres articles à lire

Quelques conseils et astuces pour réussir son brushing

Tamby

Quelles sont les causes du double menton ?

Laurent

La chirurgie esthétique, idéale pour prendre soin de soi

Journal

Guide complet sur l’épilation à la cire

Laurent

Comment bien choisir son bac à shampoing ?

administrateur

Comment fonctionne une greffe de cheveux ?

Nathalie Silvin

Leave a Comment