Biometrie-humaine.org
Image default
Beauté

Quelles sont les causes de l’alopécie ?

L’alopécie désigne une perte de cheveux laissant la peau partiellement nue. Certaines formes d’alopécie peuvent révéler un souci de santé, ou au contraire être conséquentes à une prise de médicaments. Perdre des cheveux est très souvent mal vécu par les personnes concernées. C’est pourquoi certaines personnes choisissent d’entreprendre des traitements afin de stimuler la repousse des cheveux ou de limiter la chute de cheveux. 

Les causes les plus fréquentes 

L’hérédité est la cause la plus fréquente de l’alopécie et engendre la forme la plus connue : la calvitie. Environ un tiers des hommes présentent une calvitie à l’âge de 30 ans, la majorité d’entre eux voyant une chute des cheveux à partir de 50 ans. Par ailleurs, le stress est également une cause fréquente de l’alopécie, autant chez les hommes que chez les femmes. Dans ce processus, ce sont les hormones qui se trouvent déréglées et produites en augmentation. Cet accroissement des hormones va engendrer une perturbation du fonctionnement ordinaire du follicule, d’où la perte de cheveux, ou le ralentissement de la repousse du cheveu. 

Quelles sont les autres causes possibles ?

L’alopécie est un trouble aux multiples origines. Elle peut par conséquent être causée pour des raisons souvent méconnues du grand public. En l’occurrence, certaines carences alimentaires peuvent jouer un rôle dans la santé de notre chevelure. En effet, une carence en fer par exemple peut affaiblir le cheveu, le rendre terne, cassant et par conséquent fragilisé. En outre, il existe certaines pathologies expliquant la perte de cheveux, comme la pelade. La pelade est une maladie auto-immune touchant autant les hommes que les femmes. Elle se caractérise par l’apparition d’une ou de plusieurs plaques sur la peau, sur lesquelles les cheveux ne repoussent plus. 

Enfin, une autre cause possible à la perte de cheveux porte sur un traitement de chimiothérapie. Bien que tous les produits de chimiothérapie n’engendrent pas forcément ce processus, certains parmi eux vont présenter des toxines venant perturber la croissance du cheveu. Il faut généralement attendre au moins un mois, après la fin complète de la chimiothérapie pour voir les cheveux recommencer à pousser.

Autres articles à lire

Des trucs pour friser les cheveux sans utiliser la chaleur

vtianaharivelo@gmail.com

5 étapes à suivre pour un bon démaquillage

administrateur

Pourquoi réaliser une greffe de cheveux

Journal

Comment prévenir la perte des cils avec quelques astuces maison (cils longs et épais)

vtianaharivelo@gmail.com

Des raisons de soigner la peau avec de l’huile végétale de rose musquée du chili bio

Laurent

Les savons saponifiés à froid : que des bienfaits sur la peau !

Nathalie Silvin

Leave a Comment