biometrie-humaine.org
Image default
Vie pratique

Comprendre le VGM : décodage du volume globulaire moyen dans les résultats de prise de sang

Le volume globulaire moyen (VGM) est un paramètre essentiel dans les résultats d’une prise de sang. Il permet d’évaluer la taille moyenne des globules rouges présents dans le sang. Le VGM est exprimé en femtolitres (fl) et peut fournir des informations précieuses sur diverses conditions médicales. Par exemple, un VGM élevé peut indiquer une anémie macrocytaire, tandis qu’un VGM faible peut être associé à une anémie microcytaire. Comprendre le VGM peut aider à identifier les problèmes de production ou de destruction des globules rouges, et ainsi faciliter le diagnostic et le suivi des maladies hématologiques.

Qu’est-ce que le volume globulaire moyen (VGM) ?

Le VGM (Volume Globulaire Moyen) est un indicateur sanguin mesurant le volume des globules rouges dans le sang. Il est aussi appelé Hématocrite, MCV (Mean Corpuscular Volume) ou encore Hématocrite sanguin. La valeur normale du VGM se situe entre 80 et 100 fL (femtolitres). Ce volume est important car il permet aux médecins de diagnostiquer diverses maladies et conditions telles que la carence en fer, l’anémie ou l’hémolyse.

Le VGM peut être déterminée à partir d’une prise de sang. À partir des résultats obtenus, les médecins peuvent évaluer le nombre de globules rouges présents dans le sang et déterminer si le VGM se situe à l’intérieur des valeurs normales ou non. Si le VGM est trop élevé, cela pourrait signifier que le patient souffre d’une condition telle que l’anémie ou d’un trouble du métabolisme du fer. En revanche, si le VGM est trop bas, cela pourrait indiquer une carence en fer ou un trouble congénital hématologique tel que la thalassémie.

Cependant, une prise de sang ne doit pas être considérée comme un diagnostic définitif pour une maladie donnée car elle ne peut pas toujours fournir une vue complète du fonctionnement interne du corps.

Comment est mesuré le VGM dans les résultats de la prise de sang ?

Le VGM (volume globulaire moyen) est une mesure importante d’un groupe d’analyses sanguines qui fournissent un aperçu de la concentration des cellules sanguines. Il est calculé à partir du nombre total de globules rouges et du volume des globules rouges (hématocrite) pour déterminer la moyenne volumétrique des globules rouges. Les résultats du VGM sont souvent inclus dans le rapport envoyé par le laboratoire après une prise de sang. Une valeur normale se situe entre 80 et 100 fL (femtolitres). Des valeurs anormales peuvent indiquer certaines maladies comme l’anémie ou un manque de vitamine B12. Un taux VGM très bas peut indiquer un manque de globules rouges, alors qu’un taux VGM trop élevé peut signifier que les globules rouges sont trop petits.

Quelle est la plage normale du VGM et quelles sont ses implications ?

Le volume globulaire moyen (VGM ) est un indicateur important du volume des globules rouges dans le sang. Il mesure la quantité d’hémoglobine contenue dans les globules rouges et peut être utilisée pour évaluer l’état de santé général d’un individu. Une prise de sang est nécessaire pour déterminer le VGM. La plage normale se situe entre 80-100 fL, cependant, il peut varier en fonction de l’âge et du sexe. Une valeur inférieure à 80 fL indique une anémie hypochromique, tandis qu’une valeur supérieure à 100 fL peut être le signe d’une polyglobulie ou de troubles auto-immuns. Le VGM a des impliquations cliniques puisqu’il aide à diagnostiquer les maladies du sang et à planifier le traitement adéquat.

Les causes possibles d’un VGM élevé.

Le VGM (volume globulaire moyen) est une mesure importante qui est évaluée lors d’une prise de sang. Il est calculé en mesurant le volume des cellules sanguines appelées globules rouges, par unité de volume sanguin. Un niveau de VGM anormal peut indiquer un certain nombre de conditions ou pathologies. Parmi elles, deux des plus fréquentes sont l’anémie et la polycythémie.

L’anémie se produit lorsqu’il y a une diminution du nombre total de globules rouges dans le sang. Les effets secondaires comprennent la fatigue, l’essoufflement et le manque d’endurance. Dans le cas des anémies ferriprives, cela peut être causée par une carence en fer, en folate ou en vitamine B12.

La polycythémie, d’autre part, se produit lorsqu’il y a une augmentation du nombre total de globules rouges dans le sang. Cette condition survient souvent chez les personnes qui souffrent d’une maladie congénitale (maladie du foie ou hyperthyroïdie) ou qui sont sous traitement à base de stéroïdes et de certains médicaments anticancéreux. Elle peut provoquer des maux de tête, une vision floue, des palpitations et des douleurs thoraciques.

Une autre cause possible du VGM élevé est la déshydratation, qui provoque une baisse du volume sanguin total et entraîne donc l’augmentation du VGM par cellule.

Les causes possibles d’un VGM bas

Un VGM bas peut être causé par différents facteurs. En premier lieu, un taux anormalement bas de globules rouges peut être lié à une anémie ou à une perte sanguine excessive, c’est-à-dire à une hémoglobine insuffisante. La possibilité d’une carence alimentaire en fer et en vitamine B12 est aussi à considérer dans ce cas. Un autre facteur potentiel est la polyglobulie, qui se traduit par une production excessive de globules rouges par le corps. Cette condition peut se produire lorsque le corps tente de compenser une baisse soudaine des niveaux d’oxygène dans le sang.

Autres articles à lire

La vie des séniors en maison de retraite

administrateur

3 raisons d’acheter un livre sur la santé

administrateur

Furoncles, abcès et autres gros boutons : comment les identifier ?

vtianaharivelo@gmail.com

Le lipofilling des seins : mode d’emploi

administrateur

Comment rendre ses collaborateurs heureux ?

Tamby

Douleur à l’aine : Quand faut-il consulter un médecin ?

vtianaharivelo@gmail.com