Biometrie-humaine.org
Image default
Santé

C’est quoi la tricopigmentation ?

C’est quoi la tricopigmentation ?
Notez cet article

Il existe différentes techniques pouvant résoudre le problème de calvitie. La tricopigmentation en fait partie. Solution temporaire avec une efficacité satisfaisante, cette méthode est l’idéale pour ne pas devoir se soumettre à une opération chirurgicale.

La tricopigmentation, qu’est-ce que c’est ?

La perte de cheveux touche aussi bien les hommes que les femmes. Néanmoins, la gent masculine semble être en position majoritaire parmi les plus touchés. Aujourd’hui, la science propose différentes techniques pour résoudre un crâne dégarni, dont la tricopigmentation.

La tricopigmentation est une solution esthétique qui imite l’aspect du follicule pileux. Par cette démarche, on diminue le contraste entre les cheveux et la couleur de la peau.

Pour ce faire, le médecin introduit des micropigments résorbables dans la couche superficielle de la peau, plus précisément dans le derme. Résultat : on voit moins la différence entre les zones dégarnies et les zones chevelues.

Cette méthode est adaptée aussi bien aux hommes qu’aux femmes. C’est également la solution idéale pour ceux et celles qui préfèrent une méthode indolore et non invasive pour résoudre la perte de cheveux.

Les types de tricopigmentation existants

La démarche de tricopigmentation dépend de l’étendue des zones à pigmenter. On choisira donc le procédé en fonction de la surface à camoufler et l’aspect de celle-ci.

Dans le cas d’une perte de cheveux massive

Pour les patients qui ont perdu une grande partie de leurs cheveux, il est possible de faire une tricopigmentation avec effet rasé. Cela nécessite :

  • 3 séances de tricopigmentation
  • Séances réparties sur 2 jours successifs
  • 1 séance d’entretien et de retouche après un mois

Dans le cas d’une perte de cheveux diffuse

La technique sera différente dans le cas d’une perte diffuse. Si le sujet présente des cheveux sur le haut du crâne, mais la ligne frontale est démarquée par les cheveux, voici la démarche :

  • 4 séances
  • Séances réparties sur 2 jours successifs
  • 2 séances de retouche après un mois réparties sur 2 jours consécutifs

Le sujet doit éviter de raser sa tête pendant les 2 ans qui suivent la tricopigmentation. Il lui est également conseillé de consulter un médecin et de suivre un traitement pour soigner la perte capillaire à caractère androgénique. Cette thérapie permettra de stabiliser la chute.

Pour camoufler des cicatrices FUE et FUT

L’un des avantages incontestables de la tricopigmentation est de pouvoir rattraper certains inconvénients. En effet, les opérations FUT et FUE laissent souvent des cicatrices. Pour mieux les dissimuler et donc venir en complément de l’opération, on peut avoir recours à la tricopigmentation. A cet effet, 2 séances seront nécessaires, qui seront réalisées sur 2 jours consécutifs.

Cependant, cette technique reste faisable sur des cicatrices plates et blanches uniquement. Dans ce cas, les chéloïdes et les cicatrices déprimées impliqueront obligatoirement une consultation médicale avant la tricopigmentation.

Les avantages et les contre-indications d’une tricopigmentation

La tricopigmentation est une solution temporaire, d’où les séances de retouche. En général, la méthode reste efficace pendant 8 à 12 mois. Pour faire durer l’effet, on évitera de s’exposer au soleil sans protection. Cette méthode a des effets réversibles. On peut arrêter le traitement quand on le souhaite. De plus les sujets n’ont pas avoir à se faire de souci pour pratiquer leurs activités habituelles.

La tricopigmentation est par contre déconseillée pour les cas suivants :

  • Les maladies auto-immunes
  • La dermatite, la folliculite, et le psoriasis non traités
  • Les cicatrices chéloïdes
  • Les cheveux roux, blancs et roux

Autres articles à lire

Un comparateur vous aide à dénicher la mutuelle la mieux adaptée

Journal

Pourquoi la santé visuelle nous importe t-elle de plus en plus ?

Tamby

Rajeunir son visage sans chirurgie esthétique : c’est possible

Nathalie Silvin

Comment lutter contre l’eczéma ?

Journal

4 plantes médicinales pour retrouver une santé de fer

Journal

Migraine : quels sont les traitements de fond ?

administrateur

Leave a Comment