Biometrie-humaine.org
Image default
Prévention

Comment choisir son éthylotest ?

Les éthylotests font partie des principaux instruments permettant d’améliorer la sécurité au volant. Choisir convenablement son éthylotest nécessite de comprendre certains détails et de savoir faire la différence entre les modèles respectant des normes et ceux qui sont simplement des gadgets. Il faut avoir conscience que la moitié des modèles disponibles dans le commerce ne mesurent pas correctement le taux d’alcool. 

Les automobilistes ne savent pas choisir leur éthylotest

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) a fait retirer du marché plus de 40 0000 alcootests. Ces derniers ont été retirés du marché parce qu’ils ont été jugés à la fois non-conformes et dangereux. Le danger de ces dispositifs provient du fait qu’en estimant de façon incorrecte le taux d’alcool dans le corps des conducteurs, les chauffeurs risquent de prendre le volant alors que leur taux d’alcool a fait baisser leur capacité à réagir pour éviter un danger. 

Misez sur la norme NF

Découvrez différents modèles d’éthylotests que vous pouvez trouver en vente. Vous constaterez que certains sont chimiques et d’autres électroniques. Quel que soit le modèle, regardez d’abord sa norme de qualité. S’il porte la mention « NF », alors vous pouvez lui faire confiance. Les vérifications effectuées par des magazines de consommateurs prouvent que la plupart des modèles portant la mention « NF » obtiennent une note d’au moins 13 sur 20 lors des test de performance.

Faites confiance aux éthylotests électroniques

Dans la vie pratique, les éthylotests électroniques sont plus fiables que les modèles chimiques. Mais les éthylotests électroniques ont deux limites : leur prix et leur entretien. Tout éthylotest électronique doit absolument être renvoyé à son fabricant à des intervalles réguliers. Cet acte permet de vérifier les paramètres de l’éthylotest et si ces réglages sont approximatifs, le fabriquant les corrige. C’est intéressant, car l’utilisateur a toujours la certitude que l’éthylotest est correctement paramétré. Mais ces réglages ont un coût : environ une trentaine d’euros. Ces éthylotests électroniques coûtent entre 80 et 120 euros.

Evitez les produits gadgets

De façon globale, si vous voyez dans le commerce des éthylotests ayant la forme de porte-clés ou d’horloges, il est préférable d’éviter de les acheter. Ce type d’éthylotest est probablement de piètre qualité. Un autre critère qui doit attirer votre attention, c’est le prix. Si l’objet coûte une dizaine d’euros, alors ne l’achetez pas ! N’achetez pas un éthylotest s’il n’a aucune marque permettant d’identifier précisément son fabriquant et son lieu de fabrication.

Faites attentions aux réglages

Lorsque vous choisissez un éthylotest, vous devez lire sa notice. Cette dernière précise quels sont les seuils de détection de cet appareil. D’un point de vue légal, au-delà de 0,5 grammes d’alcool par litre de sang, l’éthylotest doit signaler que la quantité d’alcool présente dans le sang est trop élevée. Si un appareil vous promet de détecter des seuils d’alcoolémie compris entre 0 à 1,9 grammes par litre de sang, ne l’achetez pas, car peu d’appareils peuvent réellement détecter des valeurs aussi faibles. De plus, si un éthylotest ne comporte que deux ou trois instructions, il n’est probablement pas fiable. Tous les éthylotests sérieux comportent de nombreuses informations.

Autres articles à lire

Comment se sentir bien dans sa maison ?

Christophe

Aperçu sur les moyens de prévention contre la mammite

Nathalie Silvin

Professionnel de la santé : souscrivez à une mutuelle adaptée

Journal

Les bienfaits de la grenade dans le Prostaphytol

administrateur

Les précautions à prendre pour lutter contre le Coronavirus

Nathalie Silvin

Le CBD est-il vraiment légal aujourd’hui ?

Leave a Comment