Biometrie-humaine.org
Image default
Nutrition

Petits pois et énergie : Comptez les bienfaits, pas seulement les calories

Pour savourer les petits pois à leur apogée de saveur, il est essentiel de les consommer frais durant leur brève saison, qui s’étend de mai à juin. Bien qu’ils soient disponibles toute l’année sous forme congelée ou en conserve, rien ne vaut le goût des petits pois fraîchement cueillis. Apparentés aux lentilles et aux pois chiches, cette légumineuse est prisée pour son profil nutritif avantageux et sa contribution à une alimentation saine.

  • Les petits pois ne sont pas un légume mais une légumineuse, de la même famille que les haricots et les cacahuètes.
  • Ils sont récoltés mûrs dans des gousses gonflées sur leur vigne.
  • Disponibles frais sur les marchés en mai et juin ; autrement, ils se consomment en conserve ou congelés.

Note : Leur goût unique améliore une multitude de plats à travers le monde.

Quel est le contenu calorique des pois verts ?

Les petits pois se démarquent non seulement par leur faible teneur en lipides (0,6g/100g) mais aussi comme une source importante de protéines, surpassant même les amandes et le beurre de cacahuète en comparaison de volume. Ils offrent une quantité significative de fibres et demeurent faibles en calories. Ces légumineuses se distinguent par leur richesse en micronutriments essentiels, notamment la vitamine A, C, E, K et des minéraux comme le sélénium et le zinc. De plus, ils foisonnent en antioxydants bénéfiques pour la santé cellulaire.

  • Une teneur élevée en protéines : environ 6g/100g.
  • Faibles en gras, avec seulement 0,6g/100g.
  • Riches en fibres : 5g/100g.
  • Sources de vitamines (A, C, E, K) et minéraux (sélénium et zinc).
  • Contiennent des phytonutriments et antioxydants.

Ces atouts nutritionnels font des petits pois un choix judicieux pour une alimentation équilibrée. Notons toutefois que les valeurs nutritives peuvent varier selon la variété et la saison des petits pois.

Les avantages des petits pois pour votre bien-être

Les bienfaits des petits pois :

  • Ils contribuent à la protection cardiovasculaire, grâce à leur richesse en minéraux tels que le magnésium, le potassium et le calcium. Ils sont aussi pourvus de vitamine C et de phytonutriments qui soutiennent la fonction cardiaque.
  • Ce légume est un allié dans la prévention du cancer, avec sa forte teneur en antioxydants et en saponines, des composés naturels à l’action protectrice.
  • Ils aident à maintenir une bonne digestion grâce à leur teneur élevée en fibres solubles, favorisant ainsi la santé intestinale et diminuant les risques associés à diverses maladies.
  • Pour ceux qui contrôlent leur taux de sucre, les petits pois sont avantageux de par leur faible index glycémique et leur capacité à améliorer l’équilibre glycémique, notamment grâce à l’amylose qu’ils contiennent.
  • Les personnes suivant un régime végétarien ou végétalien ou pratiquant des sports de force apprécieront les petits pois comme source de protéines végétales. Ils peuvent être combinés avec d’autres protéines végétales pour une meilleure assimilation.

En somme, les petits pois sont non seulement une excellente source de protéines mais ils participent également au maintien de la santé globale grâce à leurs multiples nutriments bénéfiques.

Conseils pour la sélection et la dégustation des petits pois

Pour profiter au mieux des petits pois en conserve, il suffit de les rincer pour éliminer les odeurs indésirables et les conservateurs. Une fois prêts, réchauffez-les simplement avec du beurre salé pendant deux minutes. Si le temps le permet, agrémentez votre plat de petits pois avec oignons, carottes et lardons fumés pour une touche savoureuse. Les recettes s’enrichissent également de ces légumes verts : purées, soupes mélangées à d’autres légumes verts ou intégration dans des cakes salés, du riz cantonais, un taboulé ou même dans des nems asiatiques.

Pour la cuisson des petits pois frais, après un bon lavage et écossement, optez pour une cuisson rapide : 10 minutes à la vapeur en cocotte-minute ou 5 minutes au micro-ondes, afin de préserver leur valeur nutritive. Vous pouvez aussi les cuire à l’eau bouillante salée.

En ce qui concerne la sélection et le stockage des petits pois frais, recherchez des cosses vertes vives, lisses et brillantes pour une qualité optimale. Ils se nettoient facilement et peuvent être conservés par congélation ou mise en conserve dans des bocaux pour prolonger leur fraîcheur.

Les petits pois contribuent-ils à la prise de poids ?

Pour mener à bien une perte de poids, l’équilibre alimentaire et l’activité physique sont essentiels. Dans ce contexte, le petit pois s’avère être un allié précieux malgré sa réputation parfois écornée. En effet, riche en protéines végétales et faible en matières grasses, cette légumineuse participe à la sensation de satiété grâce à son apport en fibres, tout en favorisant le développement musculaire au détriment de la masse grasse.

Pour tirer parti des avantages des petits pois et alléger vos repas :

  • Introduisez-les dans vos plats en lieu et place d’ingrédients plus caloriques comme des morceaux de saucisses ou du bacon dans les pâtes.
  • Adoptez une portion modérée, comme une demi-tasse, pour contrôler votre apport calorique sans nuire à votre satiété.

En somme, si vous privilégiez des portions raisonnables et intégrez judicieusement les petits pois à votre alimentation, vous bénéficierez d’un régime plus nutritif et gérable sur le long terme.

Personnes devant se tenir à l’écart des petits pois

Pour éviter les ballonnements et les gaz souvent causés par la consommation de petits pois, dûs aux FODMAP et aux lectines, quelques ajustements peuvent être bénéfiques. Afin de minimiser ces effets indésirables, voici quelques conseils pratiques :

  • Intégrer progressivement les petits pois à votre alimentation pour permettre à votre corps de s’habituer.
  • Diminuer la quantité consommée lors d’un repas.
  • Opter pour des méthodes de préparation telles que le trempage, la fermentation ou la germination.

En adoptant ces habitudes, vous réduirez probablement les désagréments liés à cette légumineuse savoureuse.

Autres articles à lire

Quels sont les principaux enjeux de l’agriculture biologique ?

administrateur

Sur les traces du foie gras du Périgord

Ines

7 Aliments qui améliorent vos niveaux d’oestrogène

vtianaharivelo@gmail.com

Pourquoi manger des produits bios ?

Nathalie Silvin

Grossesse : comment faut-il manger ?

Nathalie Silvin

Conservation du lait maternel : ce qu’il faut savoir

sophie