Non classé

Tout sur la fusion d’entreprise

Tout sur la fusion d’entreprise
Notez cet article

La fusion d’entreprise est un moyen comme un autre afin d’assurer la survie et le bon développement de son enseigne. C’est une démarche qui a de plus en plus le vent en poupe ces dernières années. Elle est assez simple pour peu que vous respectiez les différentes étapes en la matière.

 

Toutes les propositions ne sont pas les bonnes

Les propositions de fusions d’entreprise sont nombreuses sur le marché. Mais toutes ne sont pas les bonnes. Pour garantir notamment la réussite de votre fusion et de votre enseigne, vous devez faire un tri en toute minutie des différentes propositions du marché.

Il faudra notamment une entreprise qui a une belle réputation sur le marché. Après une fusion en effet, la renommée de l’autre enseigne aura des incidences sur la vôtre. Il faudra de préférence une entreprise qui possède déjà sa part de marché et un bon fichier client et prospect. Ainsi, la fusion n’entrainera pas votre société vers le bas.

Ce doit être une entreprise qui répond aux mêmes valeurs et engagements que vous ; qui œuvre dans le même secteur d’activité ; et qui touche le même public ou du moins en partie. Le but étant de ne pas modifier l’image qu’ont les consommateurs sur votre entreprise.

Bien évidemment, une fusion d’entreprise vous coutera une certaine somme. Pour faciliter le triage des offres, vous devez vous fixer un plafond de budget à ne pas respecter.

Faire une estimation de la valeur de l’entreprise avant de se lancer

Pour trouver la meilleure offre de fusion d’entreprise en Belgique, vous ne devez pas seulement vous fier aux prix que vous en proposent les propriétaires. Il faudra refaire une estimation de la valeur de l’entreprise. Pour ce faire, vous pouvez compter sur votre expert comptable à Ixelles.

Il faut en effet une certaine connaissance des chiffres et des finances pour assurer l’évaluation de la part de l’entreprise ouverte à la vente. Impacteront sur le prix le chiffre d’affaires, la qualité du marché, l’importance de la quote-part et la réputation de l’entreprise sur le marché.

Il faudra également assurer une analyse du marché pour avoir une idée objective de la valeur d’une part d’entreprise pour la fusion. Cette démarche, faite par un professionnel, sera aussi un gage de la réussite de votre nouvelle image sur le marché.

Bien négocier les termes de la fusion : les bons à savoir

Pour ne pas être lésé dans la fusion, vous devez notamment négocier les termes de la démarche. Pour vous accompagner lors de cette étape, vous pouvez compter aussi bien sur un comptable que sur un avocat spécialiste des droits des affaires. Outre le prix, vous devez notamment juger des qualités que vous pourriez avoir dans la gestion de la nouvelle entreprise et des droits que vous aurez après la fusion. Le pouvoir de décision peut être confié aux propriétaires, mais aussi vous être donné en fonction de la quote-part que vous aurez achetée. Si vous êtes actionnaire majoritaire, vous aurez plus de poids.

Related posts

Quel rôle un avocat en droit du travail joue-t-il ?

L’aide des ambulanciers du 91

Comment rendre ses collaborateurs heureux ?

Leave a Comment