Nutrition

Le vinaigre maison est-il plus sain que le vinaigre industriel ?

Le vinaigre maison est-il plus sain que le vinaigre industriel ?
Notez cet article

Peut-on penser qu’il vaut mieux faire son vinaire soi-même ? Sans hésitation.
Les vinaigres industriels sont habituellement préparés en très peu de temps et surtout avec du vin de qualité très variable, qui peut augmenter la quantité de sulfites (cancérigènes), un des seuls points négatifs du vinaigre.
Préparer soi-même son vinaigre permet d’obtenir un produit de meilleur qualité notamment parce que l’on peut choisir soi-même le vin utilisé : c’est la qualité du vin qui fait essentiellement la qualité du vinaigre.

Choisir un vin adapté

Le vin que vous allez choisir va déterminer la qualité du vinaigre, et il vaut mieux préférer le vin le plus naturel possible.

Oubliez les vins qui ne sont pas bio et les vins blancs (qui contiennent des sulfites).

Privilégiez la santé avant le prix, on ne peut pas racheter réellement la santé perdue.

Les vins rouges vont permettre d’obtenir des vinaigres teintés, avec une mère de vinaigre rouge (élément nécessaire pour le vinaigre) qui donnera cette teinte à tous les vinaigres qu’elle permettra d’obtenir, sauf manipulations complexes.

Choisissez donc un vin aux arômes riches, qui permettra de réellement profiter de l’aspect maison du vinaigre, pour le partager avec des amis ou des proches et leur faire découvrir tous les bienfaits du vinaigre.

Les bienfaits du vinaigre

Une des principales vertus du vinaigre est qu’il permet de limiter l’augmentation de la glycémie après un repas riche en sucre.
Pendant les périodes de fêtes, au moment des repas où les abus sont fréquents par faute de conventions sociales regrettables (consommer bien trop d’alcool et de sucres), le vinaigre peut-être bien utile à condition qu’il soit de qualité.
C’est là que l’on peut comprendre l’intérêt de la traditionnelle salade vinaigrée qui vient, en fin de repas, tempérer l’absorption de tous les sucres excédentaires à venir.
Le vinaigre est ainsi particulièrement recommandé pour les diabétiques qui ont intérêt à se procurer un vinaigrier.

D’autres vertus sont à reconnaître pour le vinaigre, et renvoient essentiellement aux problèmes causés par les excès alimentaires.

Premièrement, il normalise le sentiment de satiété en permettant de prendre conscience plus rapidement de ce que l’on a déjà mangé et qui pourrait s’avérer suffisant pour l’organisme.

Deuxièmement, le vinaigre a aussi des vertus pour limiter l’hypertension, autre mal dont une des causes réside principalement dans les excès alimentaires et le manque d’activité physique.

Enfin, certaines vertus anti-cancer sont reconnues au vinaigre, notamment pour protéger le système digestif ; là encore, il faut cependant se méfier des sulfites ou des colorants (vinaigre balsamique qui en contient) car ceux-ci sont clairement classés comme cancérigènes. Préférez là-encore le vinaigre maison !

Une alimentation santé et un équilibre de vie sain

Introduire un rapport plus naturel à la préparation de ce que vous mangez et buvez permet de prendre davantage conscience de l’importance de ce que l’on ingurgite, et des conséquences que cela peut avoir pour la production industrielle (surproduction, emballages, etc.)

Préparer soi-même son vinaigre peut être un début vers d’autres changements alimentaires : préparer son pain (la liste des additifs dans les pains de boulangerie est monstrueuse), consommer davantage de fruits et légumes sans transformations (recettes lourdes en sauce), éliminer la viande et les produits animaliers qui surchargent inutilement le corps en poisons divers introduits par l’industrie (véganisme meilleur pour la santé pour peu que l’on se supplémentaire en vitamine B12, dont les animaux sont eux-mêmes gavés afin que l’on ait pas de carence suite à l’ingestion de viande).

Toute cette évolution vers une alimentation plus naturelle, saine peut aussi être moteur pour des changements de vie : gestion du stress, épanouissement personnel, activités créatives, vie familiale plus sereine et découvertes culturelles variées.

Un bon équilibre de vie passe par un niveau élevé d’activité physique, intellectuelle et une alimentation en accord avec tout ceci ; l’alimentation influence énormément les émotions, cela se reconnaît très vite chez l’enfant avec la surconsommation de sucres par exemple.

Mangez intelligemment, vivez plus heureux.

 

Related posts

Conseils nutritionnels pour les adeptes de la musculation

Conservation du lait maternel : ce qu’il faut savoir

Jus de céleri : quelques idées de préparation

Leave a Comment