Biometrie-humaine.org
Image default
Santé

Quels sont les bienfaits du pollen de palmier sur la santé ?

Le pollen de palmier a bien été connu dans l’antiquité, notamment par les Arabes, pour venir à bout de certaines maladies. Il présente en fait de nombreux bienfaits pour la santé. Mais le plus connu de tous ces derniers est sa vertu pour favoriser la fertilité. De ce fait, on pourrait dire qu’il a toujours eu sa place dans le domaine de la médecine. Mais on doit savoir qu’on ne peut pas le prendre sans l’assistance d’un spécialiste.

Le bienfait le plus connu du pollen de palmier

La première vertu du pollen de palmier, notamment le plus connu, est liée à l’infertilité. Que ce soit chez les hommes ou chez les femmes, il constitue un remède miracle pour les stériles. Et on ne doit pas oublier que cette propriété constitue sa particularité depuis sa découverte dans l’antiquité. En fait, sa composition, à savoir les hormones, vitamines, graisses et sels minéraux, contribue à cela. L’ensemble travaille pour stimuler le corps depuis l’intérieur. Chez l’homme, il optimise la qualité des gamètes, ce qui les rend capables de percer les ovules pour que l’ovulation ait lieu. Mais pas que, les forces sexuelles masculines se trouvent améliorer. Et pour les femmes, utiliser du pollen de palmier favorise l’ovulation. Donc, il diminue les cas d’un cycle a-ovulatoire. Qui plus est, elles gagnent plus en force tant lors de la conception que lors de l’accouchement.

D’autres avantages du pollen de palmier pour le corps

Les bienfaits du pollen de palmier ne se limitent pas à guérir l’infertilité. On compte encore d’autres vertus que le corps pourra bénéficier tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Pour la partie extérieure du corps, le pollen de palmier agit sur la peau, le cuir chevelu et les ongles. En fait, il les nourrit grâce à ces composants et prévient les maux comme l’eczéma, les chutes de cheveux, etc. En ce qui concerne les organes intérieurs, il traite les problèmes au niveau du système digestif par exemple. Il prévient les cancers et traite la carence en fer. Entre autres, ce remède miracle constitue également un complément alimentaire et permet de booster l’énergie et la défense immunitaire. Toutefois, on doit savoir qu’il y a des contre-indications, car il se peut qu’on ait une réaction allergique. De plus une consommation excessive est fortement déconseillée. Donc, on est tenu de bien se renseigner avant l’usage.

Place du pollen de palmier dans la médecine

Le premier usage du pollen de palmier remonte à l’antiquité, on le sait déjà. Donc, on devrait s’attendre à ce qu’il ait de la place aussi bien dans la médecine traditionnelle que moderne. Et c’est bel et bien le cas. En effet, dans la médecine ancienne (arabe), le pollen de palmier est connu pour traiter des maux d’estomac. Il intervient également lors des toux flegmatiques. Et quand on l’ingère avec du miel, il renforce le corps en entier et en particulier la fonction sexuelle. Quant à la médecine moderne, elle n’a fait que prouver chacun des bienfaits connus dans l’antiquité. Mais avec plus de précision, elle a pu expliquer le « comment » de l’action du pollen de palmier, notamment sur l’infertilité. Ce dernier contient en fait l’estrone hormonale. Ce composant régule le cycle menstruel, active l’ovule et favorise la formation de l’ovocyte. Et cela en va de même pour ces autres vertus.

Les bons à savoirs lors de l’utilisation du pollen de palmier

En termes de goût, le pollen de palmier se caractérise par sa légère acidité. C’est pour cette raison, qu’on recommande le plus souvent de l’ingérer avec du miel ou du lait. Dans le cas où on choisit le miel comme accompagnement, la quantité du pollen de palmier est 1/10ème de celui du miel. Sinon, on pourrait choisir de le mettre dans le lait du matin et du soir. Il faut le prendre à un moment précis le matin, le midi et le soir. La cure dure au moins trois mois et au maximum cinq mois. Pour le traitement de l’infertilité, une injection vaginale d’une pâte à base de pollen de palmier suffit. On prend de l’eau de zamzam, de l’eau propre ou du miel pour obtenir la texture demandée. Et on effectue l’injection une demi-heure avant le rapport sexuel. Quoi qu’il en soit, on ne doit pas décider personnellement de recourir à une cure au pollen de palmier, l’intervention d’un spécialiste prime.

Autres articles à lire

Arrêt du tabac : quel e-liquide privilégier ?

administrateur

Quelle est l’importance d’aller voir un orthodontiste avec son enfant avant l’âge de 10 ans ?

administrateur

Doit-on faire confiance aux blogs de santé et bien-être ?

Laurent

Douleurs articulaires : quelques conseils pour les soulager

Laurent

Employeurs : vérifiez l’exactitude des absences de vos collaborateurs

Journal

Les bons conseils pour prévenir la surdité

Nathalie Silvin

Leave a Comment