Santé

Le cancer de la prostate : ce qu’il faut connaitre

Le cancer de la prostate : ce qu’il faut connaitre
Notez cet article

Faisant partie de l’appareil reproducteur masculin, la prostate est une glande qui est localisée en dessous de la vessie, en avant du rectum. Elle cerne le canal de l’urètre qui conduit l’urine contenue dans la vessie vers l’extérieur. C’est cette position qui explique les problèmes urinaires de la prostate. Son volume est estimé à 20 cm3 environ chez l’homme jeune.

Le rôle de la prostate

Le rôle principal de la prostate, en tant qu’appareil génital masculin, est de produire du liquide prostatique. Celui-ci entre dans la composition du sperme. Le liquide prostatique n’est pas vraiment essentiel à la fécondité, mais il y participe en donnant du volume au sperme émis et aux enzymes. La prostate va donc distribuer une partie du liquide séminal lors de l’éjaculation par le pénis.

À partir de la quarantaine, le volume de la prostate tend à augmenter et continuer avec l’âge. Concernant le cancer de la prostate, c’est le type de cancer le plus fréquent chez les hommes. Le plus souvent, il se produit vers la soixantaine. Le problème avec ce type de cancer, c’est qu’il évolue très lentement. Étant localisé dans la prostate, il a des effets limités sur la santé en général. Des fois, il arrive que la maladie progresse et s’étende rapidement. Il est scientifiquement prouvé que quelques facteurs participent activement aux risques de développement de ce type de cancer :

  • L’âge : plus fréquent chez les hommes plutôt âgés ;
  • La prédisposition génétique joue un rôle important en cas d’antécédents au premier degré comme le père ou le frère ;
  • Une alimentation riche en matières grasses comme les viandes rouges ou transformées.

Les symptômes d’une attaque du cancer de la prostate

Dans la plupart des cas, le cancer de la prostate ne provoque pas de troubles urinaires. En effet, il se manifeste aux alentours de la prostate et n’agit pas directement sur l’urètre. Cependant, il arrive que certains troubles se manifestent à un stade avancé du cancer. Les symptômes sont :

  • une fréquence anormale d’uriner, surtout la nuit,
  • un besoin urgent d’uriner,
  • une difficulté à émettre des urines : temps d’attente, jet faible, évacuation incomplète ou blocage complet,
  • douleurs en urinant,
  • présence de sang dans les urines ou le sperme,
  • éjaculations douloureuses ou troubles de l’érection,
  • douleurs dans les os, surtout quand le cancer de la prostate a évolué.

Consultez la page : https://www.beljanski.info/symptome-et-diagnostic-du-cancer-de-la-prostate/, pour avoir plus d’informations sur les symptômes du cancer de la prostate.

L’échographie endorectale est estimée comme étant une aide dans le diagnostic du cancer de la prostate. Ainsi, la radiothérapie reste l’une des principales options pour le guérir ou pour atténuer les douleurs. Sur un tout autre plan, les recherches ont pu sélectionner certaines molécules naturelles anticancéreuses extraites de deux plantes. Il s’agit des extraits naturels de Beljanski. Elles ont permis de proposer une nouvelle approche thérapeutique du cancer, dont celui de la prostate.

Related posts

Aperçu sur les avantages des compléments à base de CBD

Guide pour comprendre les causes et les symptômes du stress

Découvrir l’hypnose conversationnelle

Leave a Comment