Biometrie-humaine.org
Image default
Santé

Que savoir de l’ECG ?

Le corps humain est constitué de plusieurs organes dont l’un des plus importants est le cœur. C’est pour cette raison qu’il doit faire l’objet d’une attention particulière. En effet, il est très fragile et peut-être confronté à de nombreuses maladies graves pouvant conduire à la mort. À cet effet, il existe un moyen de contrôler le bon ou mauvais fonctionnement du cœur. Il s’agit de l’ECG. Découvrez à travers cet article l’essentiel à savoir sur l’électrocardiogramme.

C’est quoi un ECG ?

L’ECG est le sigle utilisé pour désigner l’électrocardiogramme. Il s’agit d’un examen qui a pour but de mesurer l’activité du cœur et de déceler d’éventuelles irrégularités. La plupart du temps, ces dernières se remarquent au niveau des battements cardiaques. Cet examen est généralement réalisé par les cardiologues, vu qu’ils sont les spécialistes du traitement des maux liés au cœur. Cependant, les médecins généralistes peuvent aussi s’en charger. Pour le faire, le dispositif médical utilisé est l’electrocardiographe.

L’ECG médical ne se fait pas au hasard. Il est souvent recommandé face à des symptômes évocateurs d’un trouble cardiaque. Il peut s’agir d’une dyspnée, des douleurs thoraciques, etc. Il se révèle être un précieux outil de diagnostic en cas d’arythmie cardiaque, d’infarctus du myocarde, de péricardite, d’angine de poitrine, etc. Il est également souvent pratiqué pour surveiller l’évolution d’une pathologie cardiaque. Par ailleurs, il peut être prescrit pour un bilan préopératoire ou pour obtenir une licence de sport de compétition.

Comment savoir si un ECG est bon ?

Lorsque vous passez un test d’électrocardiogramme, les résultats sont présentés sous forme de tracé, appelé tracés ECG. Il s’agit de l’enregistrement de l’activité électrique liée à la dépolarisation des oreillettes (onde P). Ensuite, elle permet d’enregistrer l’activité électrique liée à la dépolarisation des ventricules (complexe QRS). Enfin vient l’enregistrement de l’activité électrique liée à la repolarisation des ventricules (onde T).

Pour qu’un ECG soit normal, plusieurs critères doivent être réunis. Dans un premier temps, la fréquence du rythme cardiaque doit être comprise entre 50 et 100 battements par minute. En second lieu, chaque onde P doit être suivie d’un QRS. Ensuite, l’espace entre deux QRS doit être le même. Enfin, les morphologies de l’onde P de l’oreillette et du complexe ventriculaire QRS doivent être normales.

Comment se fait un électrocardiogramme ?

Un examen d’ECG 6 PISTES n’est pas aussi compliqué comme le pensent certaines personnes. Il suffit de prendre quelques petites précautions et tout se passe dans les meilleures conditions. À cet effet, vous ne devez pas appliquer de crème sur le corps, quelques heures avant l’examen. Il est possible de maintenir son haut si celui-ci s’ouvre aisément sur le devant. L’examen se déroule en position allongée sur le dos. Pour les hommes, un rasage au niveau du torse peut être nécessaire.

Pour l’examen proprement dit, une pâte conductrice est appliquée sur le torse. Après cela, vous retrouvez la pose des électrodes. L’opération ne dure que quelques minutes et les résultats sont envoyés au médecin traitant. Il s’agit là, de la méthode la plus simple. En effet, il existe aussi des ECG d’effort. Pour ces derniers, l’activité électrique du cœur est toujours mesurée grâce à des électrodes, mais en plein effort physique. Il peut s’agir du vélo ergonomique, de la course sur un tapis roulant… cette méthode est souvent utilisée à la suite d’un infarctus, afin de vérifier l’aptitude à l’effort.

Autres articles à lire

Travail hospitalier : comment se protéger comme cela se doit

Emmanuel

Soigner les hémorroïdes : comment faire ?

administrateur

Le lifting des bras (brachioplastie), comment ça marche ?

administrateur

Comment choisir un chirurgien pour une opération esthétique ?

administrateur

Techniques douces de soin pour adultes en orthodontie

administrateur

Employeurs : vérifiez l’exactitude des absences de vos collaborateurs

Journal

Leave a Comment